L’ostéopathie canine-féline est souvent recommandée après une intervention chirurgicale dans un but de rééducation post-opératoire. L’ostéopathe va intervenir comme un kinésithérapeute, et permettre une remise en forme plus rapide.

 

L’ostéopathe canin-félin intervient également sur des pathologies irréversibles comme l’arthrose ou la dysplasie. Son action est de soulager les tensions, redonner du mouvement et aider le corps à fonctionner au mieux avec cet handicap. Mais il peut aussi intervenir de manière préventive pour le bien-être et la santé générale de l’animal ou en suivi régulier sur des chiens de sport ou de travail.

 

Quand faire appel à l’ostéopathe pour son chien ou son chat ?

De nombreuses lésions peuvent être soignées dont les causes sont variées et diverses, comme une utilisation inadéquate du collier, des exercices trop intenses, des jeux dangereux, du surpoids… Les indications étant nombreuses, il est préférable de travailler en coordination avec les vétérinaires pour avoir les meilleurs résultats possibles.

Voici quelques exemples dans lesquelles l’intervention de l’ostéopathe peut s’avérer nécessaire (liste non exhaustive).

 

  • Après un accident ou tout autre traumatisme
  • Boiterie aigue ou chronique
  • Disfonctionnement de l’appareil digestif
  • Troubles urinaires
  • Troubles de l’appareil reproducteur
  • Blocages vertébraux et sensibilité au niveau du dos
  • Hernies discales
  • Dysplasie de la hanche ou du coude
  • Arthrose
  • Paralysie partielle
  • Perte d’appétit
  • Perte de l’état général de l’animal
  • Comportement inhabituel, gémissements
  • Léchage répété d’une zone localisée

Comment se déroule une consultation ?

 

La consultation d’ostéopathie canine ou féline se déroule de la même manière que la consultation d’ostéopathie équine, mais avec des techniques adaptées. Elle dure en moyenne 45mn, et s’effectue sur le lieu de vie de l’animal. L’ostéopathe travaille toujours dans le calme, le respect et la confiance de l’animal.

 

Avant la consultation, il est préférable que l’animal soit brossé et propre. Il est souhaitable que l’animal ne vienne pas de manger car certaines manipulations agissent sur le système digestif. De même, tout traitement anti-inflammatoire doit être fini ou interrompu minimum 48 heures avant la séance sous avis vétérinaire. L’animal doit être resté au calme pendant les 2h précédant l’intervention, afin que le corps soit à température normale.

 

La consultation de déroulera alors selon 5 phases :

 

  • Prise de renseignements : connaître l’historique de vie de l’animal, son mode de vie, son comportement, ses problèmes de santé… est indispensable afin d’évaluer au mieux ses besoins.

 

  • L’examen palpatoire afin de déceler les zones chaudes, froides, les contractures…

 

  • L’examen locomoteur afin de voir le chien en mouvement

 

  • Les testings qui permettent de tester la mobilité des articulations et des tissus

 

  • Le traitement qui est composé de différentes manipulations en fonction de l’évaluation précédente

 

Il faut savoir qu’après la séance votre animal pourra se sentir fatigué voir un peu courbaturé. Il lui faudra quelques jours de repos pour s’adapter à sa nouvelle biomécanique. Une reprise progressive des balades et du travail est indispensable à son bon rétablissement. Les résultats sont définitifs environ 15 jours après la séance.

                 

Ensuite à vos baskets pour de longues promenades en forêt !